Plus anciens

Shantae: Half-Genie Hero Ultimate Edition : un jeu de plates-formes pas mal joli où l'héroïne se bat avec ses cheveux et se transforme en diverses bestioles pour progresser.

C'est le quatrième jeu de la série Shantae, mais on peut parfois être un peu perdu dans son intrigue parce qu'il y a régulièrement des références aux opus précédents (qui sont aussi sur Switch). Certaines traductions sont bizarres aussi, mais dans l'ensemble c'est très sympa.

ARMS : le jeu de combat 1v1 de Nintendo dont les protagonistes étendent leurs bras pour taper l'autre.

J'ai hésité à le mettre dans le thread parce que j'y ai quand même pas tant accroché, mais je l'ai laissé par soutien. Il a pas rencontré un grand succès et est un peu vide, mais les commandes sont très accessibles (plus que celles de Smash Bros.) l'univers a beaucoup de potentiel, et il mériterait un nouvel opus plus poussé et plus riche.

Shephy : un jeu de cartes solitaire où le but est d'élever des groupes de moutons en les faisant se reproduire et en gérant les problèmes pouvant survenir, dans le but de parvenir à obtenir un groupe de 1000 moutons dans un nombre de tirages de cartes imparti.

Un petit jeu pas très cher et qui occupe un petit moment, surtout si vous faites le Mode Histoire comprenant des modes de jeu spécifiques que je suis pas parvenu à finir parce que c'est trop dur.

Splatoon 2 : le fameux jeu de tir dans lequel le but n'est pas de tuer des gens mais plutôt de recouvrir le terrain de peinture (il y a d'autres modes de jeu mais c'est le principal).

Il y a aussi un Mode Aventure (deux avec le DLC), suivable même sans avoir joué au premier volet sur Wii U (qui est à peu de choses près le même jeu dans la structure et la technique).

The Bridge : un jeu de casse-tête où il faut déplacer le personnage et faire pivoter le décor autour de lui pour progresser.

J'ai un peu galéré sur certains stages, mais l'ensemble en nuances de gris est très bien dessiné et très poétique.

Rayman Legends: Definitive Edition : j'avais jamais fait de Rayman auparavant, mais c'était un vrai plaisir. Le jeu est très beau, un peu corsé mais pas trop.

Bon après c'est un jeu Ubisoft, qui était encore un éditeur apprécié au moment de la sortie du jeu. Mais bon ça va, je crois que c'est le seul jeu Ubisoft de ma liste de recommandations pour l'instant.

PAN-PAN A tiny big adventure : un petit jeu d'exploration où le but est de trouver des matériaux dans diverses zones afin de les donner à des gugusses qui répareront votre vaisseau qui s'est écrasé.

Un joli jeu qui occupe une poignée d'heures dans un univers comprenant quelques énigmes.

Golf Story : un jeu d'aventure vous mettant dans la peau d'un jeune golfeur devant accomplir sa destinée dans divers parcours disposés dans divers mondes.

Drôle, joli et riche en bonnes idées, c'est tout simplement un de mes jeux préférés.

Picross S : bah c'est Picross quoi, on noircit des cases selon un schéma de chiffres et ça forme un dessin.

Jeu chronophage par excellence, six opus sous licence sont sortis sur Switch. Si vous ne devez en choisir qu'un, évitez les trois premiers opus qui comportent moins de modes de jeu (deux pour le premier, contre cinq à partir du quatrième), mais avoir des sauvegardes des trois premiers débloque des puzzles supplémentaires dans les trois derniers.

Yono and the Celestial Elephants : un jeu d'aventure où on incarne un petit éléphant bien sympathique qui veut rendre le monde meilleur.

Dans les mécaniques, c'est un Zelda en vue du-dessus, avec des combats et des puzzles ; mais ma foi c'est avec un éléphant tout mignon, et il y a même un curieux propos politique sur la féodalité qu'on s'attendrait pas à avoir dans un jeu habillé ainsi.

Super Mario Odyssey : c'est Mario.

J'ai l'impression qu'au fil des années, les jeux Mario ont un peu perdu de leur statut "iconique", qu'ils ne sont plus autant attendus qu'il y a quelques dizaines d'années, mais force est de constater que ça reste de bons jeux, en particulier celui-ci sur lequel j'ai passé beaucoup de temps sans regret, car il m'a offert un beau voyage.

Gorogoa : un jeu narratif dans lequel on doit déplacer des cases pour que le personnage y progresse.

Un jeu très court, mais très joli et très coloré.

Old Man's Journey : un jeu narratif dans lequel on doit déplacer des collines pour que le personnage y progresse.

Un jeu très court, mais très joli, mes reviews de ce genre de jeu sont rarement très variées, navré. Celui-ci est peut-être un peu plus sombre par contre, n'y jouez pas si vous n'êtes pas dans un bon mood.

Subsurface Circular : un jeu textuel dans lequel on incarne un androïde menant l'enquête dans un métro, interrogeant ses semblables au sujet de disparitions mystérieuses d'autres de ses semblables.

Une courte histoire au format pas forcément accueillant, mais l'illustration de l'ensemble est très propre et l'histoire captivante et avec des rebondissements.

Kirby Star Allies : et bien c'est Kirby, le personnage que tout le monde adore, mais personne ne joue à ses jeux.

Pourtant ce sont des jeux de plates-formes tout mignons, très simples certes (cela dit il y a un post-game bien plus corsé), et dans celui-ci, on peut être suivi par trois autres personnages rigolos et combiner les armes entre elles.

Burly Men at Sea : l'histoire d'un trio de pêcheurs barbus qui partent en mer et à qui il arrive des événements invraisemblables.

Un jeu narratif avec plusieurs histoires possibles. Une histoire se termine en quelques dizaines de minutes, et on a facilement envie de faire les autres parce que le jeu est très rigolo.

KORG Gadget for Nintendo Switch : alors certes c'est pas vraiment un "jeu", mais plutôt une compilation de seize synthés reprenant chacun des dizaines de presets permettant de faire de la musique comme s'il n'y avait pas de lendemain.

Le seul défaut étant que l'option d'export de musique la plus simple est d'enregistrer le jeu avec un câble jack mâle-mâle.

Mais vu que j'ai fait un album et un EP dessus, je recommande quand même.

Donkey Kong Country: Tropical Freeze : et bien c'est Donkey Kong Country ma foi, un jeu de plates-formes joli et un peu difficile.

Pour ce qui est de l'expérience perso, je dirais que la difficulté a été pile poil dosée, pour ne pas devenir trop frustrante ou punitive, et ça m'a permis d'avancer calmement dans le jeu sans avoir envie de jeter ma manette par la fenêtre.

FRAMED Collection : une compilation de deux jeux à l'ambiance "film noir" racontés sous la forme d'une BD dont il faut réordonner les cases pour que les protagonistes s'y déplacent de manière cohérente.

Deux aventures assez courtes mais bien sympa, avec un système de jeu pas banal et même des twists dans l'histoire.

Yoku's Island Express : un jeu mi-aventure mi-plates-formes mi-flipper avec un insecte qui pousse la bille à travers moult décors composés de barres qui pousseront la balle comme dans un flipper.

Le concept est rigolo, le jeu est très beau, pas trop compliqué, on passe un beau moment.

Mario Tennis Aces : et bien c'est Mario Tennis ma foi, du tennis mais avec des terrains de jeu disposant d'imprévus, et des personnages qui ont des coups spéciaux.

Pas forcément un incontournable, mais le solo propose quelques défis rigolos, et dans l'ensemble le jeu est sympathique, joli, et fait son taff.

The Lion's Song : trois histoires se déroulant en Autriche plus une conclusion, une musicienne, un peintre, une scientifique. Les trois sont à un virage de leurs carrières, et il faut leur faire faire des choix qui orienteront leurs vies dans un sens ou l'autre, le tout en faisant face aux pressions des milieux fréquentés par ces personnages.

Les histoires ont plusieurs embranchements possibles, et l'ensemble est très chouette.

Captain Toad: Treasure Tracker : Capitaine Toad navigue dans des niveaux de l'univers Mario à la recherche d'étoiles, mais ne peut pas sauter ni attaquer directement d'ennemis, par contre, on peut parfois modifier le décor pour l'aider.

Un jeu ma foi bien sympathique avec une bonne quantité de niveaux, mais aussi des achievements compliqués à obtenir qui débloquent des niveaux plus difficiles.

Pool Panic : un jeu de billard, sauf que les billes peuvent se déplacer, pousser des cris et avoir des costumes rigolos. On contrôle la bille blanche qu'on peut déplacer et cogner avec la canne, et il y a des achievements en fonction des performances de jeu.

Un jeu loufoque et très riche en situations particulières, même si je bloque au boss final parce qu'il est trop compliqué et qu'il faut tout recommencer à chaque fois qu'on perd.

Semblance : un jeu de plates-formes où il faut déformer les plates-formes pour avancer, et collecter des cristaux pour sauver des arbres corrompus par de curieux cristaux.

Un jeu sympathique ni trop long ni trop dur.

Minit : après avoir trouvé une épée maudite, le héros dispose d'une minute pour parcourir son environnement avant de mourir, et de repartir de son dernier lieu de repos avant de re-mourir à la minute suivante et ainsi de suite.

Un jeu plutôt rigolo, pas très long, pas très difficile, et riche en mini-quêtes qui donnent envie de faire cesser la malédiction de ce pauvre personnage.

Mini Metro : un jeu de gestion de lignes de métro, les stations poppent sur la carte au fur et à mesure, et il faut créer les lignes progressivement et faire en sorte que les trains aient assez de wagons et que le trafic reste fluide.

Un cauchemar organisationnel, mais l'ensemble est plutôt chouette, bien mis en scène.

UNDERTALE : oui.

Initialement je voulais juste poster ce "oui" comme description, puis je me suis dit que j'allais quand même signaler que c'est un RPG très drôle et très émouvant dont la fin dépend du nombre d'ennemis que vous avez tué, sbires compris. Il vaut mieux laisser le reste comme surprise.

The Gardens Between : un jeu se déroulant dans les souvenirs de deux personnages dans lequel il faut avancer ou reculer le temps pour les faire progresser et leur faire résoudre de petites énigmes.

Un jeu court, mais avec une ambiance très particulière véhiculée par les décors composés d'objets issus des souvenirs en question.

Reigns: Kings & Queens : deux jeux dans lesquels on incarne les vies d'une lignée de rois ou de reines sous la forme d'un jeu de cartes. Le but est d'influer sur la religion, l'armée, le peuple et l'économie, le tout sur un fond un peu mystique.

Un concept original avec moult mises en situation et moult fins plus ou moins rigolotes. On se prend au jeu de débloquer et collectionner de nouvelles cartes et manières de terminer nos règnes.

Wandersong : l'histoire d'un barde très joyeux qui doit sauver le monde en chantant dès que l'occasion se présente.

Un jeu de plates-formes où chaque chant est associé à une couleur à activer au bon moment, dans un monde très coloré et avec moult personnages sympathiques.

Jettomero: Hero of the Universe : en tant que robot géant de l'espace, il faut naviguer de planète en planète pour essayer d'y sauver les humains sans tout casser chez eux, ce qui n'est pas mince affaire.

L'ensemble est très joli, y'a un peu de farming de ressources, c'est peut-être un peu répétitif, mais c'est juste assez court.

Super Mario Party : la sortie récente de Mario Party Superstars a fait qu'il a volé la vedette au premier Mario Party de la Switch, mais je trouve que ça reste un bon Mario Party.

Il est potentiellement plus engageant en solo aussi, car il y a plus de modes de jeux intéressants en-dehors des plateaux. Par contre effectivement, celui-ci n'a que des mini-jeux au JoyCon (et donc avec motion gaming) tandis que l'autre n'a que des jeux classiques.

The Room : c'est l'histoire d'une boîte bizarre qui s'ouvre avec des mécanismes cachés dessus, qui renferme une autre boîte qui s'ouvre avec d'autres mécanismes, qui renferme une autre boîte ...

Un jeu qui occupe une poignée d'heures le temps de percer la plupart des mystères de la boîte, et qui ouvre sur un monde mystique vraisemblablement développé dans les jeux suivants de la série, mais qui sont pas sortis sur Switch donc je sais pas comment ça évolue ensuite.

Machinarium : un petit robot doit sauver son amie robot et doit pour cela explorer une ville robot et résoudre des énigmes robot.

C'est un magnifique point&click, tout est très beau, c'est pas trop long, y'a quelques gags, et les énigmes sont pas trop pénibles. Tout simplement un excellent jeu. Bravo. Merci. De rien.

Grim Fandango Remastered : agent de voyages pour personnes décédées devant rejoindre leur ultime destination, vous allez devoir rattraper une cliente devant subir le voyage le plus économique pouvant l'amener à ne jamais arriver à destination.

Un classique du point&click avec un univers très original, un humour assez subtil, même si certaines énigmes sont un peu rigides. L'aventure est prenante et donne envie de la suivre jusqu'au bout.

ABZÛ : plongez en eaux plus ou moins profondes, rencontrez diverses variétés de créatures marines, explorez des temples anciens et tentez de comprendre ce qui est arrivé à la civilisation qui y a vécu.

Un jeu où on voyage, qui va parfois demander un peu d'adresse pour nager mais pas tant que ça. Le but est surtout de s'évader.

Super Smash Bros. Ultimate : et bien mes aïeux quel jeu.

Alors de base c'est un jeu de combat entre bonshommes, un genre duquel je suis pas forcément friand de base. Mais ce qui fait la force du jeu, c'est son univers, qui est composé de dizaines d'univers.

Des tonnes de contenu à débloquer, un mode aventure très chouette, un soin apporté à tous les éléments ... ce sera pas un jeu qui intéressera tout le monde, mais c'est surtout une encyclopédie à lui seul.

Katamari Damacy REROLL : les astres du ciel ont été détruits, et vous devez les reconstruire en récupérant des objets partout dans le monde en les agglomérant en boule géante qui fera office d'astre de substitution.

Un jeu cryptique mais drôle, un peu trop difficile cependant à cause de timers trop serrés pour finir les niveaux, donc j'en ai pas vu une bonne partie, hélas.

Suivre

Quarantine Circular : un jeu textuel dans lequel on incarne plusieurs personnages sur un porte-avions, où l'on essaie de comprendre si cet alien qui vient d'établir un premier contact avec la Terre n'a pas un lien avec la pandémie qui fait beaucoup de morts en ce moment.

Une courte histoire publiée la première fois en 2018, au même format et du même studio que Subsurface Circular cité plus haut, qui en profite pour améliorer la formule.

· · Web · 1 · 0 · 0

GRIS : la protagoniste perd sa voix et son monde s'écroule, un monde qu'il faudra traverser et reconstruire en lui redonnant les couleurs qu'il a perdu.

C'est un jeu qui se termine en quelques heures, mais surtout un jeu contemplatif où à peu près tout est magnifiquement dessiné et mis en scène.

Everything : un jeu d'exploration où l'on peut incarner littéralement tous les modèles 3D du jeu. On se déplace, on s'agrandit, on se réduit, on pointe un autre objet pour changer d'incarnation, on passe au plan supérieur ou au plan inférieur, on contrôle un atome, une bactérie, un dé, une table, une maison, un continent, une planète, une galaxie, ... parfois les autres objets parlent, aussi.

Passée la phase de découverte, il est potentiellement un peu lassant sur le long terme par contre.

New Super Mario Bros. U Deluxe : la dernière itération de la série de jeux Mario classique comme on en fait depuis 1985.

Un très bon Mario 2D, riche, pas le meilleur jeu de plates-formes existant, pas le plus simple, loin d'être le plus complexe, mais ça passe toujours, pour peu qu'on aime le style.

Pikuniku : un jeu de plates-formes où l'on pilote un petit personnage pris pour un monstre par les riverains alors que le magnat local rase la faune et la flore juste à côté mais leur donne de l'argent gratuit, alors ça va.

Un de mes jeux préférés, très drôle, avec un univers très attachant, où j'en redemandais après l'avoir fini.

Thimbleweed Park : deux agents du FBI sont dépêchés sur une scène de meurtre pour résoudre l'affaire, et devront faire équipe avec un clown maudit et une développeuse de jeux vidéo pour tenter d'en découvrir toutes les subtilités.

Un point&click moderne à l'ancienne très rigolo, même si je suis pas sûr d'avoir compris toute l'histoire, j'ai passé un bon moment.

Splasher : un jeu de plates-formes où l'on contrôle des jets de peinture rouge et jaune pour rebondir ou coller aux surfaces, et de l'eau pour effacer la peinture. Il faut traverser un laboratoire pour arrêter un scientifique maltraitant nos collègues de travail.

Un concept sympa pour un jeu exigeant, même si j'ai jamais vu le boss de fin parce que le dernier niveau plante (j'ai vu personne d'autre en parler, ça a peut-être été corrigé depuis, ou j'ai peut-être rencontré un cas exceptionnel)

Petite interruption du thread pour dire que j'ai mis les jeux de la première année de vie de la console dans un article mis en page, et c'est quand même plus pratique pour suivre. mastodon.desmu.fr/@desmu/10755

LUMINES REMASTERED : un jeu de puzzle-arcade où des carrés bicolores tombent de l'écran, et il faut faire en sorte de constituer d'autres carrés mais de couleur unie cette fois, et si c'est le cas, il y a une barre en rythme avec la musique qui passe à l'écran pour effacer les autres carrés, et ça fait des effets visuels.

Un jeu difficile dont j'ai toujours pas fini le mode principal, mais il y a d'autres modes de jeu, et j'aime bien ce concept rendant un concert d'électro jouable.

Broken Age : un point&click avec deux histoires ; d'un côté, celle d'une jeune qui souhaite remettre en question la tradition de sa région à offrir ses semblables en sacrifice à un monstre géant, de l'autre, celle d'un jeune qui souhaite échapper au quotidien de son vaisseau rempli de jeux pour enfant.

Deux histoires dont il faudra trouver les liens en pilotant les deux jeunes à travers leurs aventures, pas toujours de manière intuitive, mais l'histoire reste assez originale.

Hidden Folks : c'est un jeu de personnages et d'objets à trouver dans des décors, les décors en question sont potentiellement immenses et avec des tonnes de détails, et quand on clique sur n'importe quel élément, ça fait un bruit de bouche qui correspond à l'élément.

C'est formidable.

Forgotton Anne : on incarne une exécutrice charger de faire régner l'ordre dans un monde peuplé d'objets du quotidien oubliés qui ont pris vie.

Une chouette histoire avec un système de jeu permettant de choisir d'être rude ou compatissant. Le jeu est plus ou moins un dessin animé interactif, et c'est très joli.

Donut County : vous êtes un trou chargé de capturer tous les objets à la surface de la Terre pour les envoyer sous terre.

Le concept est rigolo, le jeu est très court mais un peu répétitif, j'étais pas toujours fan du scénario mais ça reste une découverte sympa.

Nouvelle interruption du thread pour dire que j'ai mis les autres jeux de ce thread dans un article mis en page, et c'est quand même plus pratique pour suivre. mastodon.desmu.fr/@desmu/10773

Et je coupe encore parce que j'ai fait un troisième article avec les jeux dont je parlerai dans le thread dans les semaines à venir. mastodon.desmu.fr/@desmu/10789

Baba Is You : Baba c'est vous, du moins c'est ce qui est indiqué à l'écran par ces trois mots affichés sous forme de blocs, poussez-en un pour détruire la phrase et vous n'êtes plus Baba et ne contrôlez plus rien. Atteignez la condition de victoire indiquée par un autre groupe de mots en modifiant les divers mots affichés à l'écran.

Un concept chouette, mais bien bien difficile (je l'ai pas fini), qui demande souvent de constituer des phrases insensées et de résoudre des puzzles capillotractés.

Golf Peaks : un jeu de golf-puzzle, la balle est sur un terrain sous forme de grille, la grille comportant des cases de sable, d'eau, ... et on déplace la balle dans la direction de notre choix en jouant des cartes pré-définies, faisant exécuter un type de déplacement (avancer d'une ou plusieurs cases, tirer en cloche le long d'une ou plusieurs cases, ...) à la balle.

Un jeu détente sympa et passe-temps, pas trop dur, pas trop long.

Yoshi's Crafted World : un jeu tout mignon tout joli parce que c'est Yoshi et que tout le monde aime Yoshi sinon vous êtes sans cœur.

Plus joli qu'un New Super Mario Bros., plus difficile qu'un Kirby, moins difficile qu'un Donkey Kong, c'est potentiellement le jeu de plates-formes 2D identifié Nintendo le mieux fichu face à ses compères.

Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy : jeu essentiellement textuel dans lequel vous êtes un avocat débutant devant enquêter sur les scènes de crime, interroger des témoins, puis défendre votre client.

Le tout embarque pour plusieurs dizaines d'heures, fait rencontrer plein de personnages récurrents à fortes personnalités, avec une histoire très prenante et pleine de rebondissements.

Type:Rider : jeu narratif dans lequel on contrôle le double-point naviguant dans des niveaux illustrés par l'Histoire de la typographie.

Chaque police d'écriture abordée est illustrée par un style graphique lui étant contemporain, le rendu visuel est donc vraiment très sympa.

Plus récents
Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
mastodon.desmu.fr

Instance privée de @desmu@mastodon.desmu.fr